24 mars 1999: le "précédent" du Kosovo qui n’en finit pas d’obséder la Russie

Il y a 23 ans, le mercredi 24 mars 1999 à 20h, les premières bombes tombaient sur le Kosovo.

Jean-Arnault Dérens
Des milliers de réfugiés kosovars tentent de traverser la frontière à Blace après avoir fui le Kosovo, sur cette photo du 31 mars 1999.
Des milliers de réfugiés kosovars tentent de traverser la frontière à Blace après avoir fui le Kosovo, sur cette photo du 31 mars 1999. ©Reuters
La propagande du Kremlin le répète à l'envi. C'est pour "prévenir un génocide contre les populations russes du Donbass" que Moscou aurait lancé son "opération militaire spéciale" contre l'Ukraine. Aucune preuve de ce "génocide" n'a jamais été...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité