Guerre en Ukraine : le G7 fera le maximum pour que Poutine et ses partisans "rendent des comptes"

Les pays du G7 ont assuré jeudi qu'ils "ne ménageraient pas leur efforts" afin que le président russe Vladimir Poutine "rende des comptes" pour l'invasion de l'Ukraine, prévenant qu'ils n'hésiteraient pas à adopter de nouvelles sanctions.

Guerre en Ukraine : le G7 fera le maximum pour que Poutine et ses partisans "rendent des comptes"
©AP

"Nous ne ménagerons pas nos effort pour que le président Poutine et les architectes et partisans de cette agression, y compris le régime de Loukachenko au Bélarus, rendent des comptes", affirment ces pays dans une déclaration commune.

"Dans ce but, nous continuerons à travailler ensemble, avec nos alliés et partenaires du monde entier", ont ajouté les pays du G7 (Etats-Unis, France, Grande-Bretagne, Canada, Japon, Allemagne et Italie).

"La population russe doit savoir que nous n'avons aucun grief à son égard", ont-ils cependant assuré à l'issue d'une réunion tenue à Bruxelles.

"C'est le président Poutine, son gouvernement et ses partisans, y compris le régime de Loukachenko au Bélarus qui imposent cette guerre et ses conséquences aux Russes", ont affirmé les pays du G7.

"C'est leur décision qui ternit l'histoire du peuple russe", ont-ils estimé.

Les sept grandes puissances se sont par ailleurs inquiétées d'une montée de la "répression à l'encontre du peuple russe" et ont déploré les efforts entrepris par le Kremlin "pour priver les citoyens russes d'accès à une information non biaisée via de la censure".

Déterminé à apppliquer "pleinement" les sanctions sans précédent déjà annoncées contre la Russie, le G7 s'est également dit prêt à prendre de "nouvelles mesures si nécessaire".

"Nous mettons en garde contre toute menace d'utilisation d'armes chimiques, biologiques et nucléaires ou de matériel connexe", a-t-il ajouté, rappelant "les obligations de la Russie en vertu des traités internationaux dont elle est signataire et qui nous protègent tous".

Une série de sommets internationaux consacrés à la guerre en Ukraine, dont un sommet du G7 et un sommet de l'Union européenne, se tiennent jeudi à Bruxelles en présence du président américain Joe Biden.

Washington a annoncé à cette occasion de nouvelles sanctions financières contre la Russie, visant le monde politique, des oligarques et l'industrie de défense, et renforcé la coordination avec ses alliés occidentaux pour empêcher la Russie d'utiliser ses réserves d'or.

Sur le même sujet