À Paris et à Bruxelles, Abrini a deux fois renoncé : "Je ne voulais tuer personne"

L’attitude de l’inculpé au centre des interrogatoires au procès des attentats de Paris.

À Paris et à Bruxelles, Abrini a deux fois renoncé : "Je ne voulais tuer personne"
©AFP
Le procès des attentats de Paris a entamé mardi l’interrogatoire des prévenus sur les ultimes préparatifs de la soirée meurtrière du 13 novembre...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité