Le gouvernement néerlandais demande un petit geste à la population pour réduire sa dépendance au gaz russe

Il a lancé un appel dans tous les grands journaux du pays.

Le gouvernement néerlandais demande un petit geste à la population pour réduire sa dépendance au gaz russe
©AFP

Le gouvernement néerlandais appelle les Néerlandais par le biais d'annonces dans tous les grands journaux à prendre des douches plus courtes et à régler le chauffage à la maison à un maximum de 19 degrés. Le thermostat est également réglé à 2 degrés de moins dans les bâtiments gouvernementaux, semble-t-il.


Suite à la guerre en Ukraine, les prix de l'énergie ont également fortement augmenté aux Pays-Bas. En mars, l'inflation aux Pays-Bas a atteint le chiffre stupéfiant de 11,9 %, en Belgique, elle est de 8 %. Le cabinet du Premier ministre Mark Rutte a prévu des fonds pour limiter l'impact sur les ménages les plus pauvres. Il y aura aussi des subventions et des prêts bon marché pour les personnes qui souhaitent mieux isoler leur logement.
Mais le gouvernement propose désormais également des conseils pour réduire la consommation de gaz. "Nous devons allumer ce bouton ensemble", dit-on dans une publicité parue dans les principaux journaux néerlandais. "Ces mesures réduisent votre facture énergétique, réduisent notre dépendance au gaz russe et sont meilleures pour notre climat." Le gouvernement lui-même donne le bon exemple et fixe le thermostat des bâtiments publics à 2 degrés de moins.