Guerre en Ukraine : images à l'appui, un journaliste du New York Times démonte la version russe sur les massacres à Boutcha

Des images satellites contredisent la version russe sur Boutcha.

Guerre en Ukraine : images à l'appui, un journaliste du New York Times démonte la version russe sur les massacres à Boutcha
©AP

Depuis dimanche, la ville de Boutcha, au nord-ouest de Kiev, fait la une de l'actualité. Pour de bien tristes raisons puisqu'au moins 410 corps, des civils pour la plupart, ont été découverts gisant à même le sol ou enterrés à la hâte dans des fosses communes. Si l'Ukraine accuse les troupes russes, la Russie a quant à elle démenti toute implication et invoqué une "mise en scène".

Une analyse des images satellites par le New York Times montre que les nombreux cadavres découverts dans la ville ukrainienne gisent là depuis des semaines. Cette conclusion contredit l'affirmation russe selon laquelle les corps ont été jetés aux alentours du 30 mars, après le départ des troupes russes.

Le journal américain, et notamment son journaliste d'investigation Malachy Browne, se sont appuyés sur des images satellites de Maxar Technologies et sur plusieurs vidéos pour montrer qu'au moins onze corps se trouvaient déjà sur place le 11 mars, alors que les troupes russes occupaient encore la ville. Attention, certaines images diffusées dans la vidéo ci-dessous peuvent heurter les sensibilités.

Ci-dessous, les images satellites de Maxar Technologies qui ont été analysées par le média américain.

Guerre en Ukraine : images à l'appui, un journaliste du New York Times démonte la version russe sur les massacres à Boutcha
©AFP

Guerre en Ukraine : images à l'appui, un journaliste du New York Times démonte la version russe sur les massacres à Boutcha
©AFP

Guerre en Ukraine : images à l'appui, un journaliste du New York Times démonte la version russe sur les massacres à Boutcha
©AFP