Guerre en Ukraine : Moscou expulse 18 membres de la représentation de l'UE en Russie

Moscou a annoncé vendredi l'expulsion de 18 diplomates de la représentation de l'Union européenne en Russie, en représailles à une mesure similaire prise par Bruxelles à la suite de l'offensive du Kremlin en Ukraine.

Guerre en Ukraine : Moscou expulse 18 membres de la représentation de l'UE en Russie
©Shutterstock
AFP

"En guise de représailles aux actions inamicales de l'Union européenne, 18 membres de la Représentation de l'UE en Russie sont déclarés personae non gratae et doivent quitter le territoire russe au plus tôt", indique la diplomatie russe dans un communiqué.

Elle précise avoir convoqué dans la journée le chef de la mission de l'UE en Russie, Markus Ederer, pour dénoncer l'expulsion, début avril, de 19 membres de la représentation russe auprès de l'Union européenne.

Ces dernières semaines, de nombreux autres pays européens comme l'Allemagne, la France, l'Italie, l'Espagne, la Slovénie, l'Autriche, la Pologne, la Grèce ou la Croatie ont expulsé des dizaines de diplomates russes.

Dans certains cas, ces expulsions étaient officiellement censées répondre au déclenchement du conflit en Ukraine par les forces russes et aux exactions qui leur sont reprochées par les Occidentaux. Dans d'autres cas, elles ont été accompagnées d'accusations d'espionnage.

Moscou a promis, de son côté, de répondre à chacune de ces expulsions.

Décision "injustifiée" pour l'UE

L'Union européenne a dénoncé vendredi l'expulsion "injustifiée" de 18 diplomates de sa représentation en Russie et a déploré dans un communiqué une "pure mesure de rétorsion" après une mesure similaire prise par Bruxelles à la suite de l'offensive du Kremlin en Ukraine.

"Les diplomates en question exercent leurs fonctions dans le cadre et le total respect de la Convention de Vienne sur les relations diplomatiques", souligne le communiqué. Dix-neuf membres de la représentation de la Russie auprès de l'UE avaient été déclarées " personae non gratae" à cause "d'activités contraires" à leur statut.