La Russie affirme avoir tué une trentaine de "mercenaires polonais" dans la région de Kharkiv

La Russie a affirmé vendredi avoir tué une trentaine de "mercenaires polonais" dans une frappe menée dans le nord-est de l'Ukraine, dans un contexte de vives tensions entre Moscou et Varsovie.

La Russie affirme avoir tué une trentaine de "mercenaires polonais" dans la région de Kharkiv
©AP

"En conséquence de la frappe, un détachement de mercenaires d'une compagnie militaire privée polonaise (...) a été liquidé dans le village d'Izioumske, dans la région de Kharkiv. Jusqu'à 30 mercenaires polonais ont été éliminés", a déclaré dans un communiqué le porte-parole du ministère russe de la Défense, Igor Konachenkov.

Sur le même sujet