"Non, la ville n'est pas tombée" : les défenseurs de Marioupol "combattront jusqu'au bout", assure le Premier ministre ukrainien

Les derniers défenseurs ukrainiens de Marioupol tiennent toujours des secteurs de la ville et ils "combattront jusqu'au bout", a déclaré le Premier ministre Denys Chmygal, dans une interview diffusée dimanche par la chaîne américaine ABC.

"Non, la ville n'est pas tombée" : les défenseurs de Marioupol "combattront jusqu'au bout", assure le Premier ministre ukrainien
©AP
AFP

"Non, la ville n'est pas tombée. Nos forces militaires, nos soldats y sont toujours. Ils combattront jusqu'au bout. A l'heure où je vous parle, ils sont toujours dans Marioupol", a assuré M. Chmygal.

Les militaires ukrainiens assiégés à Marioupol semblaient dimanche avoir ignoré l'ultimatum de la Russie, qui leur a demandé de déposer les armes et d'évacuer ce port stratégique du sud-est de l'Ukraine, dont la prise constituerait une importante victoire pour Moscou.

Le Premier ministre ukrainien a par ailleurs rejeté les récentes affirmations de Vladimir Poutine selon lesquelles l'armée russe était en train de remporter la guerre.

"Pas une seule grande ville n'est tombée. Seule (la ville de) Kherson est sous contrôle des forces russes, mais toutes les autres villes sont sous contrôle ukrainien", a insisté M. Chmygal, en précisant que plus de 900 municipalités de toutes tailles, dont la capitale Kiev, étaient libres de toute occupation russe.

"Nous combattons actuellement dans la région du Donbass et n'avons pas l'intention de nous rendre", a-t-il ajouté, en s'exprimant en anglais.

Dans une interview diffusée dimanche par une autre chaîne de télévision américaine, CNN, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a balayé l'hypothèse de laisser Moscou s'emparer de la région du Donbass et d'une partie de l'Est de l'Ukraine, afin de stopper le bain de sang.

"L'Ukraine et son peuple sont clairs. Nous n'avons aucune revendication sur les territoires de quelqu'un d'autre mais nous n'allons pas abandonner le nôtre", a-t-il dit.

Sur le même sujet