En Europe, la guerre en Ukraine réveille les traumatismes

La guerre peut avoir un impact sur le plan de la santé mentale et émotionnelle. Petit tour d’horizon.

Florentin Cassonnet, correspondant à Bucarest
En Europe, la guerre en Ukraine réveille les traumatismes
©AP
"Au début de la guerre, je me suis senti hyper mal, déprimé. Je ne comprenais pas pourquoi", confie Dragos, 28 ans, un musicien roumain vivant à Bucarest. Il le constate sans chercher plus loin, comme tous ceux qui sont habitués à se sentir mal sans pouvoir mettre le doigt sur une raison précise. Mais il refuse de se plaindre, ce serait "indécent vis-à-vis des Ukrainiens". Idem chez Emel, une architecte turque de 30 ans vivant...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet