L'Ukraine a besoin de 7 milliards de dollars par mois pour compenser ses pertes économiques

L'Ukraine a besoin de 7 milliards de dollars par mois pour compenser les pertes économiques causées par la guerre menée par la Russie, a indiqué jeudi le président ukrainien Volodymyr Zelensky.

L'Ukraine a besoin de 7 milliards de dollars par mois pour compenser ses pertes économiques
©ABACAPRESS

"Et nous aurons besoin de centaines de milliards de dollars pour la reconstruction", a-t-il déclaré lors d'une intervention à une table ronde consacrée à l'aide à l'Ukraine dans le cadre des réunions du FMI et de la Banque mondiale à Washington.

Quelques jours plus tôt, les responsables ukrainiens avaient fait part au Fonds monétaire international (FMI) d'un besoin de 5 milliards de dollars par mois pour continuer à faire fonctionner l'économie du pays au moins pour les prochains mois, avait indiqué mercredi la directrice générale du FMI.

"Malgré toutes les difficultés, notre pays continue à remplir toutes ses obligations en matière d'aides sociales, de paiements des retraites, des salaires (des fonctionnaires) (...) et tout cela coûte environ 7 milliards de dollars américains par mois pour notre budget", a déclaré de son côté le Premier ministre Denys Shmyhal, qui assiste en personne à la table ronde.

Le chef du gouvernement ukrainien avait rencontré plus tôt le président américain Joe Biden.

Les bombardements russes "ruinent" l'économie ukrainienne, a également déploré M. Zelensky, soulignant qu'ils n'épargnent ni les crèches, ni les écoles, ni les universités à travers le pays.

Outre un appel à une aide financière, il a aussi exhorté à "exclure immédiatement la Russie de toutes les institutions financières internationales".

Le chef d'Etat ukrainien a souligné la résilience de son peuple, citant l'exemple de la ville de Kharkiv en partie détruite par l'invasion russe.

"Même durant les bombardements, Kharkiv a continué de fonctionner", a-t-il relevé. "Comme Kristalina Georgieva (la directrice générale du FMI) l'a observé, en dépit de la situation, les habitants ont continué à planter des fleurs, à tailler les arbres et à nettoyer les rues pour maintenir leur ville en bon état".

De son côté, Mme Georgieva, qui a de la famille en Ukraine et était visiblement très émue, a réitéré l'engagement du FMI à rester au chevet de l'Ukraine tout en notant que les envois d'argent aux familles devraient aussi affluer grâce aux Ukrainiens actuellement réfugiés à l'étranger.

Selon les chiffres du Haut commissariat de l'ONU pour les réfugiés publiés jeudi plus de 5 millions d'Ukrainiens ont quitté leur pays depuis le début de l'invasion russe le 24 février.

Elle a aussi martelé la nécessité d'aider le gouvernement via des donations plutôt que des prêts pour éviter l'accumulation de la dette du pays.

Sur le même sujet