L'Ukraine annonce avoir repris trois localités proches de Kharkiv

L'Ukraine a affirmé samedi avoir repris trois localités proches de Kharkiv, deuxième ville du pays située dans l'est et régulièrement frappée par l'artillerie, tandis que l'armée russe continue à porter son effort dans le Donbass et dans le sud.

L'Ukraine annonce avoir repris trois localités proches de Kharkiv
©AP
AFP

"Nos forces armées ukrainiennes ont réussi une contre-offensive lancée hier matin. Après de longs combats acharnés, nos unités ont délogé les troupes russes de Bezrouki, Slatine et Proudïanka", a déclaré sur Telegram Oleg Synegoubov, gouverneur de la région de Kharkiv.

Parmi ces trois villages situés au nord de Kharkiv, Proudïanka, le plus septentrional, se trouve à une quinzaine de kilomètres de la frontière russe.

M. Synegoubov a également précisé que deux personnes avaient perdu la vie et 19 été blessés par les bombardements russes dans la région de Kharkiv au cours des dernières 24 heures.

Selon le porte-parole du ministère de la Défense ukrainien, Kharkiv reste "partiellement bloquée" par les forces russes, notamment présentes au nord-ouest et qui "renforcent leurs positions" au sud de la ville.

Selon la même source, les Russes ont poursuivi leurs offensives dans les districts d'Izioum et de Barvinkove pour "prendre le contrôle du réseau ferré". L'armée russe tente dans cette zone, frontalière entre les régions de Kharkiv, de Donetsk et de Lougansk, d'encercler les positions fortifiées de l'armée ukrainienne dans le Donbass.

Dans le Donbass, dont Moscou a annoncé vouloir prendre le contrôle total, les troupes russes "concentrent leurs efforts dans la zone entre Slaviansk-Kramatorsk", conurbation située dans l'oblast de Donetsk, a annoncé Oleksiy Arestovytch, conseiller de la présidence ukrainienne.

Les Russes "mènent des opérations offensives et de reconnaissance pour tenter de trouver des points faibles dans notre défense", a-t-il déclaré.

Plus au sud, objectif également prioritaire des forces russes, celles-ci "essaient de poursuivre leur offensive sur la ville de Houliaïpole", dans l'oblast de Zaporojie, à mi-chemin entre la ville éponyme et la cité portuaire martyre de Marioupol.

Sur le même sujet