Poursuivi au Liban mais toujours protégé, l'étau se resserre autour de Riad Salamé

Le gouverneur Riad Salamé bénéficie d’importantes couvertures politiques.

Jenny Lafond Correspondante à Beyrouth
Poursuivi au Liban mais toujours protégé, l'étau se resserre autour de Riad Salamé
©Tahtah Marwan/ABACA
Au Liban aussi, l'étau judiciaire se resserre autour de Riad Salamé, indéboulonnable gouverneur de la Banque du Liban (BDL) depuis 1993, dont le mandat échoit en 2023. Non sans mal, puisque la procureure générale près la cour d'appel du Mont-Liban, Ghada Aoun, n'est toujours pas parvenue à l'auditionner, malgré cinq convocations successives. Le 21 mars, la juge - à qui ses détracteurs reprochent ses accointances...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité