En Slovénie, la défaite inattendue de Janez Jansa, l’émule local de Viktor Orban

Le pro-européen Robert Golob a largement battu le populiste Janez Jansa aux législatives.

Robert Golob
Robert Golob ©AFP
Robert Golob a l’art de ne jamais être là où on l’attend. C’est de chez lui, tout sourire mais confiné pour cause de contamination, que le grand vainqueur des élections législatives slovènes de dimanche a salué ses partisans. Les sondages donnaient son Mouvement Liberté (GS) au coude-à-coude avec le très conservateur Parti démocratique slovène (SDS) du Premier ministre sortant, Janez Jansa. Il aura finalement bénéficié d’une véritable victoire par KO, avec 34,5 % des voix contre 23,5 %. On assurait à ce nouveau venu sur la scène politique slovène qu’il aurait bien du mal à s’entendre...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet