Guerre en Ukraine : Washington réunit ses alliés pour armer l'Ukraine, Londres supprime tous les droits de douane

Les Etats-Unis réunissent mardi en Allemagne une quarantaine de pays alliés pour armer davantage l'Ukraine face à l'envahisseur russe, qui a mis en garde contre un risque "réel" de Troisième guerre mondiale.

Guerre en Ukraine : Washington réunit ses alliés pour armer l'Ukraine, Londres supprime tous les droits de douane
©AP
AFP

Alors que la guerre en Ukraine génère des tensions sans précédent entre la Russie et l'Occident, le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov a agité la menace d'une extension du conflit pouvant dégénérer en guerre mondiale.

Le responsable américain de la défense, Lloyd Austin réunit mardi, sur la base américaine de Ramstein en Allemagne, les représentants d'une quarantaine de pays pour "générer des capacités supplémentaires pour les forces ukrainiennes", selon le chef du Pentagone. "Ils peuvent gagner s'ils ont les bons équipements, le bon soutien", a affirmé M. Austin.

Le président Zelensky a lui estimé que la victoire ukrainienne n'était qu'une question de temps.

Les Etats-Unis ont annoncé lundi une nouvelle aide militaire pour l'Ukraine de 700 millions de dollars, qui porte leur assistance à 3,4 milliards.

Ils fournissent désormais des armes lourdes pour contrer les forces russes qui se concentrent sur l'est et le sud de l'Ukraine, après avoir échoué à s'emparer de Kiev.

M. Austin a dit vouloir "voir la Russie affaiblie à un degré tel qu'elle ne puisse plus faire le même genre de choses que l'invasion de l'Ukraine".

Selon le ministre de la Défense britannique Ben Wallace, Moscou a perdu à ce jour "approximativement 15.000 hommes" en Ukraine, un chiffre invérifiable par des sources indépendantes. Moscou n'a donné aucun bilan depuis le 25 mars, lorsqu'elle avait affirmé avoir perdu 1.351 soldats.

Londres supprime tous les droits de douane pour l'Ukraine

Le Royaume-Uni a annoncé lundi la suppression de tous les droits de douane pour les produits ukrainiens et l'interdiction d'exporter certaines technologies sensibles vers la Russie, afin d'aider Kiev à faire face à l'invasion russe. "Les droits de douane sur tous les biens importés d'Ukraine seront maintenant réduits à zéro, et tous les quotas seront abolis", a annoncé le gouvernement britannique dans un communiqué.

Cette mesure répond à une demande directe du président ukrainien Volodymyr Zelensky, précise le communiqué. Elle concerne notamment l'orge, le miel, les volailles et les tomates en boîte exportées par l'Ukraine vers le Royaume-Uni. "Le Royaume-Uni continuera à faire tout ce qui est en son pouvoir pour soutenir la lutte de l'Ukraine contre l'invasion brutale et non provoquée de Poutine et contribuer à assurer la sécurité et la prospérité à long terme de l'Ukraine et de son peuple", a déclaré la secrétaire au Commerce international, Anne-Marie Trevelyan, citée dans le communiqué.

Le Royaume-Uni a par ailleurs interdit l'exportation vers la Russie de certains produits et technologies qu'elle "pourrait utiliser pour réprimer le peuple héroïque d'Ukraine", notamment les équipements d'interception et de surveillance de communications. "Cela permettra de combler toutes les lacunes existantes afin de garantir que la Russie n'achète pas ces produits au Royaume-Uni", indique le communiqué britannique.

Le gouvernement britannique avait étendu la semaine dernière la liste de ses sanctions commerciales, en interdisant l'importation d'argent, de produits issus du bois ou encore le caviar, et augmenté de 35 points de pourcentage les droits de douane sur certains produits en provenance de Russie et de son allié le Bélarus, notamment sur les diamants et le caoutchouc.

Sur le même sujet