Les Pays-Bas vont livrer des obusiers blindés à l'Ukraine, l'artillerie "la plus lourde de l'armée" néerlandaise

Ces obusiers représentent l'artillerie "la plus lourde de l'armée" néerlandaise, selon le ministère de la Défense,

Les Pays-Bas vont livrer des obusiers blindés à l'Ukraine, l'artillerie "la plus lourde de l'armée" néerlandaise
©AFP

Les Pays-Bas fourniront "un nombre limité" d'obusiers blindés de type Panzerhaubitze 2000 à Kiev, a déclaré mardi le gouvernement néerlandais, alors que les forces russes continuent à grignoter du terrain dans l'est de l'Ukraine.

Ces obusiers représentent l'artillerie "la plus lourde de l'armée" néerlandaise, selon le ministère de la Défense, et permettent d'éliminer des cibles ennemies à 50 kilomètres dans toutes les conditions météorologiques.

L'Allemagne assurera pour sa part la formation de soldats ukrainiens au maniement de ces blindés, et fournira des munitions.

"Cela correspond exactement à ce dont l'Ukraine dit avoir besoin maintenant", a déclaré la ministre de la Défense néerlandaise Kajsa Ollongren, citée par l'agence de presse néerlandaises ANP.

La ministre a précisé que la formation à leur utilisation pourrait prendre "des semaines voire des mois" tout en soulignant que même après la guerre, les armes seront d'une grande importance pour l'armée ukrainienne, selon l'ANP.

"La préparation et la formation ne sont pas en Ukraine même et prendront un certain temps. Il ne s'agit donc pas d'un déploiement direct", a précisé le ministère de la Défense dans un communiqué.

Des critiques ont cependant été émises aux Pays-Bas sur la livraison de ces obusiers. Celle-ci pourrait avoir des conséquences sur la capacité de déploiement et l'efficacité de l'armée néerlandaise, estime Niels van Woensel, président de l'Association des officiers néerlandais.

Si les Pays-Bas n'ont pas besoin de tous ces obusiers en dépôt, "il est important pour notre propre capacité de déploiement que nous les ayons en stock", a déclaré M. Van Woensel à l'ANP.

"La préparation opérationnelle des unités de l'armée n'est pas affectée", s'est défendu le gouvernement, affirmant que les Pays-Bas disposent de "ressources suffisantes".

Berlin va autoriser la livraison à l'Ukraine de blindés de type "Guepard", a également annoncé mardi la ministre allemande de la Défense à l'occasion d'une réunion organisée par les Etats-Unis sur la base américaine de Ramstein, dans l'ouest du territoire allemand.

Cette décision constitue un tournant majeur dans la politique prudente suivie jusqu'ici par l'Allemagne dans son soutien militaire à Kiev.

La France a d'ores et déjà annoncé qu'elle envoyait des canons Caesar d'une portée de 40 kilomètres et le Royaume-Uni a donné des missiles antiaériens Starstreak et des blindés.

Sur le même sujet