Ukraine : les Russes ciblent ponts et voies ferrées pour ralentir les livraisons d'armes

Un pont routier et ferroviaire qui traverse l'estuaire du Dniestr a été endommagé mardi par une frappe de missile des forces russes.

Ukraine : les Russes ciblent ponts et voies ferrées pour ralentir les livraisons d'armes
©AP

Les forces russes bombardent ponts et voies ferrées pour ralentir les livraisons d'armes occidentales à l'Ukraine, a indiqué mardi un conseiller du ministre de l'Intérieur ukrainien, après la destruction d'une voie stratégique reliant le pays à la Roumanie. Selon Oleksandre Kamychine, le directeur des chemins de fer ukrainiens, ce pont routier et ferroviaire qui traverse l'estuaire du Dniestr a été endommagé mardi par une frappe de missile des forces russes.

"L'ennemi a causé des dommages importants à l'infrastructure du pont, dont la restauration nécessitera des efforts et un temps considérables", a précisé le ministère des Transports sur Telegram. Selon lui, la circulation est interrompue.

Cette voie relie la Roumanie voisine à la ville portuaire d'Odessa, dans le sud de l'Ukraine. La frappe n'a pas fait de victimes, d'après les autorités. "La Russie détruit les infrastructures de transport ukrainiennes pour ralentir l'approvisionnement en armes de la part de nos alliés", a écrit sur Twitter Anton Gerachtchenko, conseiller du ministre de l'Intérieur ukrainien. Il a appelé les Occidentaux à fournir des systèmes de défense antiaérienne à l'Ukraine.

Lundi, au moins cinq personnes avaient été tuées dans des frappes russes sur des installations ferroviaires dans la région de Vinnytsia, dans le centre-ouest de l'Ukraine, important nœud ferroviaire tant pour les lignes intérieures de l'Ukraine que pour les connexions avec l'étranger.

Plusieurs gares avaient précédemment été visées, comme celle de Kramatorsk dans l'Est, où un bombardement début avril avait fait au moins 50 morts.