Malgré sa victoire aux élections, le camp de Viktor Orban n’a pas franchement le sourire

L’homme fort de Budapest aborde un 4e mandat consécutif à haut risque.

Malgré sa victoire aux élections, le camp de Viktor Orban n’a pas franchement le sourire
©AP
Viktor Orban et son Alliance des jeunes démocrates (Fidesz) ont remporté haut la main les élections législatives le 3 avril et pourront continuer à monopoliser le pouvoir quatre années supplémentaires. Et pourtant, le camp "orbaniste" n'a pas franchement le sourire au moment d'aborder un quatrième...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet