PPDA contre-attaque et porte plainte contre 16 femmes

Elles l’accusent de harcèlement et de violences sexuelles. Des dénonciations que ses avocats jugent calomnieuses.

PPDA contre-attaque et porte plainte contre 16 femmes
©AFP

Ce jeudi, La Une (RTBF) et France 2 diffuseront simultanément le très attendu documentaire PPDA, la chute d'un intouchable, dans lequel Romain Verley décrypte ce qu'il appelle le "système PPDA", celui d'un homme hyper-protégé. Le film fait la part belle aux témoignages de femmes qui disent avoir été victimes de l'ex-roi du 20 heures.

À 48 heures de cette diffusion, on a appris ce mardi, via France Info, que Patrick Poivre d'Arvor n'est pas resté les bras croisés. Par l'intermédiaire de ses avocats, il a porté plainte, avec constitution de partie civile, contre 16 des 22 femmes qui l'accusent de harcèlement sexuel ou de violences sexuelles. Des dénonciations qu'il juge calomnieuses. "Il ne saurait être donné le moindre crédit à ces seize femmes", indique la plainte en question précise le quotidien Sud-Ouest.

Le journal épingle aussi le fait que PPDA déplore "l'emballement généré par la déferlante #MeeToo", des excès et des dérives, et "un retour du puritanisme et de la censure, habilement parés par de la prétendue protection des femmes".

"Depuis de nombreux mois, beaucoup d'accusations qui n'ont aucun fondement sont portées contre Patrick Poivre d'Arvor. Il est temps que ces accusations soient jugées. On ne peut pas accuser faussement et impunément", a expliqué Philippe Naepels, le conseil du journaliste.

Rappelons qu'en février dernier, une première plainte à l'encontre de Patrick Poivre d'Arvor a été classée sans suite.

Sur le même sujet