À Berlin, une télévision russophone contre la propagande de Moscou : "Nous n’utilisons pas le terme d’opération spéciale mais celui de guerre"

Alors que la guerre se poursuit sur le terrain, les pays occidentaux organisent leur contre-propagande.

À Berlin, une télévision russophone contre la propagande de Moscou : "Nous n’utilisons pas le terme d’opération spéciale mais celui de guerre"
©Shutterstock
Delphine Nerbollier, correspondante en Allemagne
Peter Tietzki ne lâche rien. Depuis l'invasion de l'Ukraine par la Russie, le 24 février, le fondateur, propriétaire et patron d'OstWestTV, petite chaîne de télévision russophone basée à Berlin, se présente, plus que jamais, comme la seule "alternative absolument indépendante aux médias russes". Dans ses locaux de l'ouest de la capitale allemande, l'agitation est perceptible parmi les 25...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet