Le président indonésien invite Zelensky au sommet du G20 pour compenser la présence de Poutine

Le président indonésien Joko Widodo a annoncé vendredi avoir invité son homologue ukrainien Volodymyr Zelensky et confirmé avoir invité le président russe Vladimir Poutine au sommet du G20 qui doit se tenir en novembre en Indonésie.

"J'ai invité le président Zelensky à participer au sommet du G20", a déclaré le président indonésien, suggérant qu'un compromis avait été trouvé.

Le président russe a confirmé qu'il y participerait au sommet prévu à Bali en novembre, a précisé le leader indonésien dans une allocution vidéo.

L'Indonésie, qui préside le G20 cette année, a subi de fortes pressions des Occidentaux, les Etats-Unis en tête, pour exclure la Russie du groupe depuis le début de l'invasion de l'Ukraine.

Mais Jakarta a résisté, arguant que sa position l'obligeait à rester "impartiale" et le président américain Joe Biden, notamment, avait suggéré une participation de l'Ukraine pour trouver un équilibre.

Le président ukrainien Volodymyr Zelenski avait indiqué mercredi dans un tweet avoir été invité par l'Indonésie au sommet, à l'issue d'une conversation téléphonique avec son homologue indonésien.

Joko Widodo s'est aussi entretenu avec le président russe Vladimir Poutine jeudi. "A cette occasion, le président Poutine a remercié l'Indonésie pour l'invitation au sommet du G20 et a dit qu'il y participerait", a-t-il déclaré

Depuis le début de l'offensive militaire russe en Ukraine le 24 février, les Occidentaux cherchent à isoler la Russie sur la scène diplomatique.

Une réunion des ministres des Finances du G20 en avril à Washington a illustré les divisions profondes du groupe des grandes économies mondiales avec le boycott de certaines réunions par les Etats-Unis et plusieurs alliés, protestant contre la participation des Russes.

Sur le même sujet