Chaos à l'aéroport de Schipol: des files interminables suite à des vols annulés, les pompiers distribuent de l'eau

L'aéroport de Schiphol était noir de monde samedi.

ANP
Chaos à l'aéroport de Schipol: des files interminables suite à des vols annulés, les pompiers distribuent de l'eau
©Shutterstock

Les pompiers et le personnel de l'aéroport amstellodamois distribuaient de l'eau aux personnes patientant dans les nombreuses files. Le panneau des départs mentionnait en milieu d'après-midi douze vols annulés et quatorze retardés. Les autorités aéroportuaires avaient averti les jours précédents d'annulations probables en raison d'un manque de personnel. La cohue n'avait entraîné jusqu'ici aucun problème majeur. Ce sont actuellement les vacances de Mai aux Pays-Bas. Schiphol avait alerté d'un week-end chargé et avait demandé aux compagnies aériennes de supprimer des vols pour alléger la charge du travail du personnel présent. En raison de la crise sanitaire, l'aéroport est confronté à de grosses pénuries de personnel. Des gens ont perdu leur poste car la fréquence des vols a nettement diminué par rapport à la situation d'avant-crise. Et d'autres n'ont pas repris le travail.

KLM a annoncé supprimer près de 50 vols pour samedi et dimanche. TUI et Corendon ont eux opté pour déplacer des vols à l'aéroport de Rotterdam - La Haye. Schiphol espérait voir défiler 3.500 passagers de moins avec ces mesures. "On y est plus ou moins", indiquait-on samedi après-midi.

Dimanche s'annonce encore plus chargé

L'aéroport de Schiphol s'attend à être encore plus chargé dimanche que samedi, journée qui a déjà été sous pression. Les compagnies aériennes sont invitées à prendre des mesures drastiques pour réduire le flux de passagers et ainsi alléger la charge pesant sur le personnel.

Pour dimanche, l'aéroport souhaite diminuer le nombre de passagers de 5.800. "Nous n'y sommes pas encore", a reconnu la directrice opérationnelle de Schiphol, Patricia Vitalis. Elle ajoute que la compagnie aérienne KLM, qui a déjà annulé 47 vols sur le week-end, ne souhaite pas procéder à davantage d'annulations.

D'autres compagnies qui transfèrent normalement beaucoup de personnes par Schiphol pourraient toutefois choisir d'autres aéroports européens, avance Mme Vitalis. Tout comme samedi, certains vols seront aussi déviés dimanche vers l'aéroport de Rotterdam.

Schiphol s'inquiète de la sécurité des passagers et du personnel dans le terminal, affirme Patricia Vitalis. Une telle foule passe par l'aéroport que la sécurité ne peut "malheureusement" y faire face. Dimanche, quelque 70.000 voyageurs au départ sont attendus aux postes de sécurité, soit 10.000 de plus que samedi. En comptant les passagers revenant d'un voyage ainsi que ceux en transit, le nombre de personnes foulant le sol de Schiphol dimanche est compris entre 170.000 et 190.000.

"Il y avait beaucoup de monde ce matin et de longues files aux comptoirs d'enregistrement", expose Mme Vitalis. "Il fallait parfois deux heures de file pour passer la sécurité." Beaucoup de vols ont été retardés. Les employés de l'aéroport tentent de diriger au mieux le flux de passagers et les pompiers ont distribué de l'eau aux personnes qui attendaient. En fin d'après-midi samedi, la pression s'était atténuée.

La directrice opérationnelle de l'aéroport reconnaît une situation "très embêtante pour les voyageurs". Elle n'exclut toutefois pas que l'aéroport demande plus souvent aux compagnies d'annuler des vols cette année. Il subit en effet une pénurie de personnel, beaucoup de travailleurs ayant changé d'emploi après la longue mise à l'arrêt de l'aéronautique à cause de la pandémie de coronavirus.