L’Occident cherche la parade pour rallier le monde contre la Russie

D’autres pays peuvent-ils aider la Russie à diluer l’effet des sanctions occidentales destinées à faire cesser la guerre en Ukraine ? La Chine et l’Inde sont surveillées. Mais la force de frappe de l’Occident reste indéniable, ce qui peut aussi alimenter les frustrations.

Narendra Modi, Ursula von der Leyen
©AP
"L'issue de la guerre de Poutine ne déterminera pas seulement l'avenir de l'Europe, elle aura aussi de profondes conséquences pour la région indo-pacifique et le reste du monde", mettait en garde le 25 avril Ursula von der Leyen lors de son voyage à New Delhi. La présidente de la Commission européenne reprenait ainsi, quasiment mot pour mot, le message déjà transmis par les Américains au Premier ministre indien Narendra Modi, qui se garde de condamner l'invasion russe de l'Ukraine et semble tenté de renforcer certains liens commerciaux avec Moscou. Quelques...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet