"Bétoniser davantage l’espace public, ce n’est pas comprendre les enjeux environnementaux" : au pied de la tour Eiffel, les platanes de la discorde

Le projet de rénovation du site touristique, porté par la mairie de Paris et avec les JO de 2024 comme horizon, devrait engendrer l’abattage d’arbres centenaires. Les associations écologistes réfléchissent à des suites judiciaires et une pétition relayée par des personnalités a déjà réuni plus de 110 000 signataires.

"Bétoniser davantage l’espace public, ce n’est pas comprendre les enjeux environnementaux" : au pied de la tour Eiffel, les platanes de la discorde
©AFP
Paul Arnould, pour Libération
Une municipalité de gauche à dominante socialiste à l'origine de l'abattage de plusieurs arbres centenaires au pied de la tour Eiffel, au nom des JO de 2024 ? La polémique est montée ces derniers jours, après l'alerte des associations de défense de l'environnement. L'opposition de droite portée par le trio d'élus Rachida...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet