"Devinez qui est gay": une émission homophobe à la télévision russe choque

Une émission anti-gay cartonne en Russie. Forcément, le premier épisode a créé un tollé sur les réseaux sociaux.

Rédaction
"Devinez qui est gay": une émission homophobe à la télévision russe choque
©Capture d'écran "Devinez qui est gay"

En Russie, l'homophobie ne choque visiblement pas. Pire, elle amuse même une partie de la population. En effet, un député est désormais à la tête d'une émission de téléréalité surréaliste: "Devinez qui est gay". L'objectif? Vous l'aurez sûrement compris, devinez qui est gay à travers une émission qui suit huit garçons.

Ce député s'appelle Vitaly Milonov. C'est notamment lui qui a été l'auteur des lois de son pays sur la propagande anti-gay. Elles empêchent notamment les professeurs d'enseigner aux enfants l'existence des homosexuels. Le Russe de 48 ans avait également expliqué que les homosexuels devaient être stérilisés et gardés dans des chenils comme des rats. "Un morceau de merde n'est pas dangereux, mais c'est assez désagréable à voir dans les rues", avait-il notamment déclaré dans un documentaire de la BBC "Extreme, Russia - Gay and Under Attack". Parmi ses autres phrases qui avaient choqué l'opinion internationale, on trouve celle-ci: "L'homosexualité est dégoûtante. L'homophobie est belle et naturelle."

Dans "Devine qui est gay", huit hommes sont envoyés dans une maison de campagne. Parmi les participants, on retrouve un blogueur, un spécialiste en arts martiaux, un sexologue tatoué de la tête aux pieds et, vous l'aurez compris, un gay.

"Devinez qui est gay": une émission homophobe à la télévision russe choque
©Capture d'écran de "Devinez qui est le gay"

À la fin de chaque émission, ils doivent éliminer celui qu'ils pensent être l'homosexuel. Pour cela, les participants sont soumis à des tests et s'aident de caméras cachées afin de "démasquer le fautif". S'ils parviennent à identifier la personne qui aime le même sexe, ils gagnent deux millions de roubles, soit l'équivalent de 28 000 euros. S'ils n'y parviennent pas, c'est l'homosexuel qui remportera la cagnotte.

Dans ce premier épisode, la voix off est assez explicite par rapport à cette téléréalité. "Trouver un gay dans notre pays, c'est comme trouver un McDonald's qui fonctionne. Ils existent vraiment, mais ils sont très peu nombreux et tout le monde ne les connaît pas."

Vitaly Milonov est également très virulent. "J'espère que vous allez rapidement trouver le gay", explique-t-il en mimant un geste pour trancher la gorge. En Russie, l'homosexualité n'est pas interdite par la loi. Mais cette communauté est largement stigmatisée. Ainsi, les mariages entre deux personnes du même sexe sont interdits. Leur promotion, de quelconque manière que ce soit, est également proscrite. En d'autres termes, il est interdit de les représenter comme normaux. Ils sont perçus comme une réelle menace pour les valeurs familiales traditionnelles.

"Devinez qui est gay": une émission homophobe à la télévision russe choque
©Capture d'écran de "Devinez qui est le gay"