Poutine a parlé à Macron: "L'Occident pourrait aider à arrêter ces atrocités"

Le président français a appelé son homologue russe ce mardi.

Le président russe Vladimir Poutine a déclaré mardi que l'Occident devait arrêter de fournir des armes à l'Ukraine, dans une conversation téléphonique avec son homologue français Emmanuel Macron.

"L'Occident pourrait aider à arrêter ces atrocités en exerçant une influence appropriée sur les autorités de Kiev, ainsi qu'en arrêtant la fourniture d'armes à l'Ukraine", a déclaré le président russe selon un communiqué du Kremlin.

Vladimir Poutine a accusé les forces ukrainiennes de commettre des crimes de guerre et l'Union européenne de les "ignorer". Le président russe a ajouté que malgré "l'incohérence et le manque de préparation de Kiev pour un travail sérieux, la partie russe est toujours ouverte au dialogue" afin de trouver une issue au conflit.

De son côté, Emmanuel Macron a appelé Vladimir Poutine à "permettre la poursuite des évacuations" de l'immense complexe métallurgique ukrainien d'Azovstal à Marioupol, dans le sud-est de l'Ukraine, et cible d'un "puissant assaut" ce mardi, a rapporté l'Elysée, après l'appel téléphonique qui a duré 2h10. Cette évacuation doit se faire "en coordination avec les acteurs humanitaires et en laissant le choix aux évacués de leur destination, conformément au droit international humanitaire", a précisé la présidence française, alors que l'armée russe a lancé mardi un assaut contre l'usine, d'où 101 civils coincés depuis des semaines ont été évacués lundi selon l'ONU.

Les relations entre la France et la Russie se sont fortement tendues depuis le début de l'offensive militaire de Moscou en Ukraine, le 24 février. Malgré cette crise, M. Macron s'est à plusieurs reprises entretenu avec M. Poutine avant et après le déclenchement du conflit afin de chercher une issue, sans succès.

Sur le même sujet