L’Europe veut priver la Russie de sa manne pétrolière

Commission a élaboré un sixième paquet de sanctions contre la Russie, dont discutent les Vingt-sept. Il comprend un embargo progressif des importations de pétrole russe. Ce sera un effort important mais supportable pour la Belgique.

L’Europe veut priver la Russie de sa manne pétrolière
©AP
La question revient à chaque fois que la Commission européenne propose aux États membres un nouveau paquet de sanctions contre la Russie. Et la réponse est invariablement la même : non, l'Union européenne ne vit pas avec l'espoir que ces sanctions pousseront le président russe Vladimir Poutine à mettre immédiatement un terme à l'agression de son pays contre l'Ukraine. Ces sanctions "visent à réduire la capacité de la Russie à mener cette guerre", a précisé une nouvelle fois Éric Mamer, porte-parole...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet