Guerre en Ukraine: le Kremlin assure que "tous les objectifs seront remplis" malgré l'aide occidentale, Zelensky lance une campagne mondiale de financement participatif

L'aide militaire et en matière de renseignements des Occidentaux à l'Ukraine empêche la Russie d'achever "rapidement" son offensive chez son voisin, a indiqué jeudi le Kremlin, assurant néanmoins que tous ses objectifs seront remplis.

Le porte-parole de la présidence russe, Dmitri Peskov, a en outre assuré à la presse que les couloirs humanitaires "fonctionnent" jeudi au site de l'usine métallurgique Azovstal pour évacuer des civils de cette dernière poche de résistance ukrainienne dans le port stratégique de Marioupol.

"Les Etats-Unis, le Royaume-Uni, l'Otan dans son ensemble partagent en permanence des données du renseignement avec les forces armées ukrainiennes. Conjuguées aux approvisionnements en armes (...), ces actions ne permettent pas d'achever rapidement l'opération", a déclaré à la presse Dmitri Peskov, en réagissant à une publication parue mercredi dans le New York Times.

Selon ce journal, citant des sources anonymes au sein des services américains, les renseignements fournis par les Etats-Unis à l'armée ukrainienne ont permis de cibler plusieurs généraux russes près du front.

Ces actions occidentales "ne sont toutefois pas en mesure d'empêcher" que les objectifs de l'offensive russe en Ukraine soient remplis, a souligné le porte-parole du Kremlin.

Il a également assuré que l'armée russe respectait le cessez-le-feu qu'elle avait annoncé la veille pour jeudi afin de permettre l'évacuation de civils réfugiés au site de l'usine Azovstal.

"Les couloirs y fonctionnent aujourd'hui", a affirmé M. Peskov, en démentant les déclarations de Kiev selon lesquelles des combats entre forces russes et ukrainiennes étaient en cours pour le contrôle de cette aciérie.

"La partie ukrainienne et surtout (les combattants) qui sont réfugiés sur le site de l'usine sont connus pour fabriquer beaucoup de mensonges", a-t-il assuré.

Selon le Kremlin, aucun assaut n'est en cours à Azovstal, Vladimir Poutine ayant ordonné d'assiéger le site pour faire céder les unités ukrainiennes qui s'y trouvent, coupés du monde.

Cette résistance ainsi que des civils se concentrent dans le vaste réseau de galeries souterraines de l'aciérie qui sont difficiles à prendre d'assaut ou à détruire par des bombardements.

Zelensky lance une campagne mondiale de financement participatif pour aider l'Ukraine

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a annoncé jeudi le lancement d'une plate-forme de financement participatif en ligne conçue pour aider Kiev à gagner la guerre contre la Russie et reconstruire les infrastructures du pays.

"En un clic, vous pouvez donner des fonds pour aider nos défenseurs, sauver nos civils et reconstruire l'Ukraine", a-t-il déclaré en anglais dans une vidéo publiée sur Twitter en annonçant le lancement de la plate-forme United24.

"Tous les fonds seront transférés à la banque nationale d'Ukraine et attribués aux ministères concernés", a ajouté le président ukrainien, précisant que des rapports sur la distribution des fonds seront publiés "toutes les 24 heures".

"Ce n'est qu'ensemble que nous avons le potentiel d'arrêter la guerre et de reconstruire ce que la Russie a détruit", a encore ajouté Volodymyr Zelensky, qui a beaucoup utilisé internet et les réseaux sociaux depuis le début de la guerre pour mobiliser et attirer l'attention sur son pays.

Volodymyr Zelensky a assuré que l'Ukraine "se souviendra toujours" des contributions.

La plateforme, sur le site u24.gov.ua, précise que les fonds seront distribués pour répondre en matière de "défense et déminage", "aide médicale" et pour "reconstruire l'Ukraine".

Des morts et des blessés après des tirs de roquettes dans le Donbass

De nombreux décès et blessés sont à déplorer jeudi parmi la population civile ukrainienne après des tirs massifs sur plusieurs villes de la région du Donbass (est de l'Ukraine), rapportent les autorités locales. Il y a eu 25 blessés, tandis que neuf immeubles d'habitations ont été détruits, tout comme une école, a rapporté le chef de l'administration militaire de la région de Donetsk, Pavlo Kyrylenko, sur Telegram.

Serhij Hajdaj, le gouverneur de la région disputée de Lougansk a parlé d'au moins cinq morts suite aux tirs sur plusieurs villes. Il n'a pas donné d'indications sur le nombre de blessés. Là aussi, des habitations et des infrastructures ont été gravement endommagées, a fait savoir le gouverneur.

Sur le même sujet