L'armée russe reste "prête" à assurer l'évacuation des civils d'Azovstal, selon Poutine

Plus tôt dans la journée, le commandant adjoint du régiment Azov, Sviatoslav Palamar, a accusé l'armée russe de ne pas respecter "sa promesse de trêve" et d'empêcher "l'évacuation des civils".

L'armée russe reste "prête" à assurer l'évacuation des civils d'Azovstal, selon Poutine
©Shutterstock

L'armée russe reste "prête" à faire en sorte que les civils terrés avec des combattants ukrainiens dans l'usine Azovstal, à Marioupol (sud-est de l'Ukraine), soient évacués de manière "sûre", a affirmé jeudi le président russe Vladimir Poutine. "L'armée russe est toujours prête à assurer l'évacuation des civils de manière sûre", a déclaré M. Poutine lors d'un entretien téléphonique avec le Premier ministre israélien Naftali Bennett, selon le Kremlin.

Plus tôt dans la journée, le commandant adjoint du régiment Azov, Sviatoslav Palamar, a accusé l'armée russe de ne pas respecter "sa promesse de trêve" et d'empêcher "l'évacuation des civils".

Nouveau convoi de l'ONU

Un nouveau convoi de l'ONU est en route pour l'usine Azovstal, dernière poche de résistance ukrainienne de Marioupol, pour évacuer les civils qui y sont pris au piège, a annoncé jeudi un responsable des Nations unies.

"Aujourd'hui, à l'heure où nous parlons, un convoi est en route pour arriver à Azovstal d'ici demain matin avec l'espoir de récupérer les civils restants dans ce sombre enfer, qu'ils habitent depuis tant de semaines et de mois, et de les ramener en sécurité", a déclaré le secrétaire général adjoint de l'ONU en charge des questions humanitaires, Martin Griffiths, lors d'une conférence à Varsovie.

Sur le même sujet