G7 et UE expriment leur "grave préoccupation" après la désignation du chef de Hong Kong

Les grandes puissances du G7 et l'Union européenne ont exprimé lundi leur "grave préoccupation" après la désignation à la tête de Hong Kong de l'ex-patron de la sécurité de l'ex-colonie britannique, qui avait supervisé la répression du mouvement pro-démocratie.

G7 et UE expriment leur "grave préoccupation" après la désignation du chef de Hong Kong
©AFP

Dans un communiqué, les chefs de la diplomatie du G7 (Canada, France, Allemagne, Italie, Japon, Royaume-Uni et Etats-Unis) et de l'UE ont estimé que le processus et la nomination qui en a résulté s'écartent "radicalement de l'objectif du suffrage universel et érodent davantage la capacité des Hongkongais à être légitimement représentés".

Agé de 64 ans, John Lee a été nommé dimanche à la quasi-unanimité (il était le seul candidat) par un petit comité de 1.461 personnalités choisies pour leur loyauté envers le régime chinois.

"Nous sommes profondément préoccupés par cette érosion constante des droits politiques et civiques et de l'autonomie de Hong Kong", ajoutent les chefs de la diplomatie du G7 et de l'UE, estimant que le processus qui a abouti à la nomination de John Lee s'inscrit dans "une attaque continue contre le pluralisme politique et les libertés fondamentales".

Ils exhortent le nouveau chef de l'exécutif à "respecter les droits et libertés protégés à Hong Kong" et à s'assurer que le système judiciaire soutienne l'Etat de droit".

La désignation de M. Lee, sanctionné par les États-Unis pour son rôle dans la répression des manifestations pro-démocratie de 2019, avait déjà été condamnée par l'Union européenne. Le chef de la diplomatie de l'UE, Josep Borrell, a dénoncé une "violation des principes démocratiques et du pluralisme politique".

La Chine, au contraire, y a vu "une vraie démonstration de l'esprit démocratique".

John Lee, qui prendra ses fonctions le 1er juillet, a promis de renforcer la sécurité nationale et d'accélérer l'intégration de Hong Kong avec la Chine.

Sur le même sujet