Sécurité renforcée en France autour de la communauté juive après des menaces de l'EI

Le ministre français de l'Intérieur Gérald Darmanin a demandé mardi aux forces de l'ordre une "protection renforcée" des lieux fréquentés par la communauté juive, qui a été menacée mi-avril par le groupe terroriste Etat islamique (EI).

AFP
Sécurité renforcée en France autour de la communauté juive après des menaces de l'EI
©Shutterstock

Le 17 avril, dans un communiqué audio diffusé sur la messagerie Telegram, l'organisation djihadiste promettait de "venger" son précédent chef, mort en février, et appelait ses partisans à profiter de la guerre en Ukraine pour reprendre leurs attaques en Europe.

"Dans son message, elle vise tout particulièrement la communauté juive", écrit le ministre de l'Intérieur dans un télégramme envoyé ce mardi et consulté par l'AFP.

Le ministre a donc demandé aux préfets et aux directeurs généraux de la police et de la gendarmerie "de redoubler de vigilance et d'organiser une protection renforcée des lieux d'intérêt de la communauté juive de France", en particulier les "lieux cultuels, culturels et scolaires".

La France compte la plus importante communauté juive d'Europe.

En mars 2012, une série d'attaques menée par Mohamed Merah, un délinquant de 23 ans ayant basculé dans le fondamentalisme, avait généré l'effroi dans le sud-ouest de la France: trois militaires avait été tués, puis trois enfants et un professeur d'une école juive.

Sur le même sujet