À l’Otan, Erdogan brandit la carte du PKK

Le président turc menace de bloquer l’adhésion de la Finlande et de la Suède. Des pourparlers diplomatiques sont en cours.

À l’Otan, Erdogan brandit la carte du PKK
©AP
Le président turc Recep Tayyip Erdogan est revenu à la charge, alors que les alliés croyaient l'affaire sous contrôle après les assurances données le week-end dernier par l'ambassadeur turc à l'Otan : la Turquie ne donnera pas son feu vert à l'adhésion de la Finlande et de la Suède tant...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité