Boris Johnson en difficulté malgré un rapport sur le Partygate en demi-teinte

Le détail du rapport Sue Gray exonère partiellement Boris Johnson du non-respect des règles du confinement pendant douze apéritifs et fêtes organisés dans Downing Street. Mais la pression reste intense autour du Premier ministre.

Boris Johnson a été sérieusement remué mercredi à la Chambre des communes après la publication du rapport sur le Partygate. Après plus de six mois de polémiques, la haute fonctionnaire Sue Gray a enfin publié le détail des seize apéritifs et fêtes organisés pendant les confinements dans Downing Street, la résidence de travail du Premier ministre, et dans des ministères proches. L’opposition a...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité