Turquie: sans surprise, le président Erdogan confirme sa candidature à la présidentielle de juin 2023

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a annoncé sans surprise jeudi sa candidature à l'élection présidentielle prévue pour juin 2023, écartant à ce stade l'hypothèse d'une élection anticipée réclamée par ses opposants.

AFP
Turquie: sans surprise, le président Erdogan confirme sa candidature à la présidentielle de juin 2023
©AP

"Voilà, je le dis: le candidat de l'alliance du Peuple est Tayyip Erdogan", a-t-il déclaré depuis Izmir (ouest) en référence à l'alliance entre son parti conservateur, l'AKP, et le MHP, formation nationaliste.

Des délégués de son parti ont accueilli l'annonce par des applaudissements et en scandant le nom du président.

Le chef de l'Etat, qui a répété que le scrutin se tiendrait comme prévu mi-juin 2023, s'est ensuite adressé au chef du principal parti de l'opposition, Kemal Kilicdaroglu.

"Arrête de fuir. (...) Tu ne peux plus repousser la question de ta candidature", a lancé M. Erdogan, au pouvoir depuis 2003 comme Premier ministre puis comme président.

Actuellement composée de six partis, l'alliance de l'opposition n'a pas encore désigné son candidat pour affronter Recep Tayyip Erdogan.

Selon un sondage réalisé en avril par l'institut turc Metropoll, M. Erdogan pourrait être défait au second tour par plusieurs de ses potentiels rivaux.

Le chef de l'Etat, qui a bâti ses succès électoraux des deux dernières décennies sur ses promesses de prospérité, doit composer cette fois-ci avec une inflation qui s'est envolée à 73,5% sur un an en mai.