La Belgique soutiendra le feu vert au plan de relance européen polonais

La Belgique donnera vendredi sa voix à une approbation formelle du plan de relance polonais, rattaché à des milliards de subventions et de prêts européens pour Varsovie.

Belga
La Belgique soutiendra le feu vert au plan de relance européen polonais
©AP

Au moment de voter sur ce plan au Conseil "Affaires économiques et financières" de vendredi, qui rassemblera à Luxembourg les 27 ministres des Finances, la Belgique sera du côté des 'oui', a-t-on appris mercredi de source proche. Mardi, le gouvernement néerlandais avait quant à lui annoncé qu'il s'abstiendrait. Il faut une majorité qualifiée pour que le plan soit approuvé.

Malgré le vote positif, la Belgique, avec aussi les Pays-Bas mais également le Danemark et la Suède, signera une déclaration soulignant l'importance du respect de l'Etat de droit et des objectifs fixés par la Commission en matière d'indépendance de la Justice. Selon la Commission, ces objectifs très concrets devront être remplis avant que la Pologne ne puisse demander le versement d'une première tranche de financement pour son plan. Contrairement à la Belgique et à la plupart des autres pays européens, la Pologne n'entre plus en ligne de compte pour un "pré-financement" libéré dès approbation du plan.

Les objectifs fixés sont par exemple de donner aux juges sanctionnés ces dernières années la possibilité de voir leur dossier ré-examiné par une cour indépendante, différente de la chambre disciplinaire dont la Cour de Justice de l'UE avait invalidé le fonctionnement.

La Commission européenne avait annoncé le 1er juin être parvenue à une opinion positive sur le plan de relance polonais, le programme d'investissements et de réformes que chaque pays peut remettre pour avoir sa tranche du gâteau post-Covid mis en place par l'UE. La Pologne compte sur 23,9 milliards de subventions et de 11,5 milliards de prêts pour son plan, qu'elle avait initialement remis début mai 2021.