A Bruxelles, les dirigeants des Balkans fulminent et il faut dire que l'Union européenne l'a un peu cherché

Une humeur signée Maria Udrescu.

A Bruxelles, les dirigeants des Balkans fulminent et il faut dire que l'Union européenne l'a un peu cherché
©AFP
On s'attendait à ce que les dirigeants des pays des Balkans qui veulent intégrer l'Union (Serbie, Monténégro, Macédoine du Nord, Albanie, Bosnie-Herzégovine et Kosovo) arrivent à Bruxelles jeudi de très mauvais poil. Trois d'entre eux, à savoir le Macédonien, l'Albanais et le Serbe, avaient menacé de ne pas répondre à l'invitation des Vingt-sept, tant ils sont las d'entendre des promesses européennes sans progresser sur le chemin vers l'Union. Mais on ne pensait...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet