Le destin extraordinaire d'Alfred Nakache, "le nageur d'Auschwitz"

Alfred Nakache fut l’un des plus grands champions français de natation dans les années 30 et au début des années 40. Mais sa carrière s’interrompit brusquement durant la Seconde Guerre mondiale, lorsqu’il fut déporté à Auschwitz avec sa femme et sa fille. Seul survivant de sa famille, Nakache reprit la natation en compétition à sa sortie des camps. Dans le cadre de son dossier "Il était une fois", La Libre revient sur le destin hors du commun d’un nageur insatiable, dont la vie fut brisée dans le camp d’Auschwitz. Mais qui ne s’avoua jamais vaincu.

Adélie Reginster
Alfred Nakache, "le nageur d'Auschwitz"
Alfred Nakache, "le nageur d'Auschwitz" ©AFP
Sous les yeux d’Hitler et de Goebbels, aux Jeux Olympiques de 1936 à Berlin, la France termine quatrième du 4x200m nage libre. Juste devant les Allemands. Au sein de l’équipe...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité