Après l'annonce sur un référendum, Elizabeth II reçoit la Première ministre écossaise

La reine Elizabeth II a reçu en audience mercredi la Première ministre écossaise Nicola Sturgeon, au lendemain de l'annonce par la dirigeante de sa volonté d'organiser un nouveau référendum sur l'indépendance de l'Ecosse en 2023.

Après l'annonce sur un référendum, Elizabeth II reçoit la Première ministre écossaise
©AP

La souveraine de 96 ans a reçu la cheffe du parti indépendantiste SNP au palais d'Holyroodhouse, à Edimbourg, où elle séjourne alors qu'elle participe à une semaine traditionnelle d'événements royaux en Ecosse avec plusieurs membres de sa famille.

Vêtue d'une robe fleurie, elle a été filmée durant la rencontre sans la canne sur laquelle elle prend désormais souvent appui. Nicola Surgeon lui a offert une bouteille d'une édition limitée du whisky Johnnie Walker.

Le contenu de leur échange n'a pas été dévoilé.

Malgré la ferme opposition du gouvernement britannique, la Première ministre écossaise avait réaffirmé sa détermination mardi à organiser un nouveau référendum sur l'indépendance de l'Ecosse, le 19 octobre 2023.

Elle avait précisé avoir sollicité la Cour suprême pour déterminer si le Parlement écossais avait le pouvoir de légiférer pour organiser ce référendum sans l'accord de Londres.

Les Ecossais avaient déjà été consultés sur le sujet en 2014 et avaient voté à 55% pour rester au sein du Royaume-Uni, et s'appuyant sur ce vote, le Premier ministre britannique Boris Johnson soutient qu'un tel référendum ne peut se produire "qu'une fois par génération".

"Le moment n'est pas opportun pour un changement constitutionnel", a répété mercredi M. Johnson depuis Madrid où il participe au sommet de l'Otan.

Affirmant se "concentrer sur les priorités" des Britanniques comme la crise du coût de la vie, il a toutefois assuré qu'il étudierait "attentivement" le projet.

La reine, qui se montre de plus en plus rarement en raison de problèmes pour se déplacer, avait assisté mardi, souriante et avec une canne, à un défilé des forces armées à Edimbourg.

Début juin, les Britanniques avaient célébré pendant quatre jours les 70 ans de règne d'Elizabeth II, qui est le monarque le plus âgé du monde en exercice.