Gorges du Verdon : mauvaise nouvelle pour les vacanciers cet été

A cause du réchauffement climatique et de la sécheresse, l'eau des lacs a reculé d'une manière assez impressionnante.

M.Ch

Chaque année, les Gorges du Verdon (sud de la France) attirent de nombreux touristes à travers le monde. Des Belges y passent notamment pour profiter des activités nautiques. Mais cette année, peu d'activités seront autorisées.

Le manque de précipitations a réduit la taille du lac. "Il y a quelques années, l'eau était tellement montée haut qu'on arrivait à attacher nos pédalos sur nos pylônes", regrette auprès du Figaro un tenancier de loisirs nautiques devant le lac asséché depuis des mois. A cause du manque d'eau, le rafting y sera interdit cet été.

Si la baignade est encore autorisée au moment d'écrire ces lignes, elle ne le sera peut-être pas pour longtemps. En effet, le maire de Saint-André-les-Alpes, envisage à contrecœur d'interdire aux vacanciers de se baigner dans le lac. De son côté, le parc aquatique n'ouvrira même pas. Et le ponton où se louent les bateaux électriques et autres pédalos n'a pas les pieds dans l'eau.

Le niveau d'eau du lac est cinq mètres en-dessous de la moyenne habituelle, ce qui pose des problèmes de sécurité. L'eau est trouble en raison des sédiments accumulés par le barrage et de la boue recouvre le sol. "Des aménagements pourraient voir le jour au cours de l'été pour permettre la baignade, comme la mise en place d'un lit de galet au fond de l'eau", confie à nos confrères du Figaro, Gilles Gravier de l'office de Tourisme des Gorges du Verdon.