Un glacier s'effondre dans les Alpes italiennes et fait au moins sept morts

Le bilan est encore provisoire selon les secours.Le corps d'une septième victime a été retrouvé lundi matin, au lendemain de l'effondrement du glacier de la Marmolada dans les Alpes italiennes, a annoncé la police de la ville de Trente. Les autorités craignent que le nombre de victimes n'augmente encore.

Belga

Les opérations de recherche ont été temporairement interrompues lundi en raison des mauvaises conditions climatiques. Le chef du gouvernement italien, Mario Draghi, devait se rendre sur place dans la matinée, mais son hélicoptère n'a pu atterrir en raison de ces mauvaises conditions météo et il a été détourné vers Vérone.

Un énorme bloc s'est détaché dimanche après-midi du glacier de la Marmolada, qui culmine à 3.343 mètres, provoquant une avalanche qui a fait au moins sept morts et huit blessés. Le nombre de personnes qui se trouvaient à ce moment-là sur la montagne n'est pas connu mais 15 personnes sont encore portées disparues. Seize voitures, dont les propriétaires n'ont pas encore été retrouvés, ont été dénombrées sur le parking qui se trouve au pied du massif montagneux et d'où partent les sentiers d'ascension. "Nous n'avons toutefois pas encore déterminé si les voitures appartiennent à des personnes décédées ou disparues, ou à des personnes qui n'ont rien à voir avec l'accident", a déclaré Maurizio Fugatti, président de la région de Trente.

Le glacier de la Marmolada, surnommé "la reine des Dolomites", est le plus grand glacier de ce massif montagneux du nord de l'Italie, faisant partie des Alpes. Situé dans le Trentin, il donne naissance à la rivière Avisio et surplombe le lac de Fedaia.

La catastrophe est survenue au lendemain d'un record de température de 10°C au sommet du glacier, fragilisé par le réchauffement climatique depuis des décennies ainsi qu'une vague de chaleur précoce qui accable toute la péninsule italienne et a accéléré sa fonte.