L'Occident a "échoué" à isoler la Russie au G20, selon la diplomatie russe

Les pays occidentaux ont "échoué" à imposer un boycott de la Russie à la réunion du G20 en Indonésie, où l'offensive de Moscou en Ukraine a fait l'objet de vives critiques, a affirmé vendredi la diplomatie russe.

AFP
Serguei Lavrov, ministre russe des Affaires étrangères, au G20
Serguei Lavrov, ministre russe des Affaires étrangères, au G20 ©AFP

"Le plan du G7 pour boycotter la Russie au G20 a échoué. Personne n'a appuyé les régimes occidentaux", a déclaré sur Telegram la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova.

Mme Zakharova a aussi nié que le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov ait boudé des réunions lors du G20 à Bali, des participants affirmant pourtant que le ministre russe avait quitté plusieurs sessions lors desquelles l'intervention militaire de Moscou en Ukraine était critiquée.

La cheffe de la diplomatie allemande Annalena Baerbock a notamment déclaré que M. Lavrov avait passé "une grande partie des négociations non pas dans la salle, mais en dehors", preuve selon elle qu'il n'était "pas intéressé par la coopération internationale".

"Quelle absurdité totale", a riposté Mme Zakharova en réaction aux critiques de Mme Baerbock, affirmant que M. Lavrov avait assisté à des réunions dans la salle principale, avant d'avoir des entretiens bilatéraux avec ses homologues d'autres pays.

"Les citoyens allemands doivent savoir que leur ministre des Affaires étrangères (...) est en train de leur mentir", a ajouté la porte-parole russe, coutumière des déclarations au vitriol.

Cette réunion du G20, prélude au sommet des chefs d'Etat qui doit se tenir à Bali en novembre, a été marquée par une avalanche de critiques contre l'offensive que mène la Russie en Ukraine depuis fin février.

Si elle n'a débouché sur aucune décision concrète, les participants y ont toutefois "exprimé leurs profondes inquiétudes à propos des conséquences humanitaires de la guerre" en Ukraine, a indiqué la ministre indonésienne des Affaires étrangères, Retno Marsudi, en clôturant la réunion.

Le conflit en Ukraine a conduit à un isolement diplomatique croissant de la Russie, qui fait l'objet de dures sanctions économiques occidentales.