Les autorités italiennes évacuent le camp de Lampedusa en raison de sa surpopulation

Les autorités italiennes ont entamé dimanche l'évacuation du camp de réfugiés sur l'île méditerranéene de Lampedusa, en raison de sa surpopulation et de son insalubrité.

DPA/Belga
Les autorités italiennes évacuent le camp de Lampedusa en raison de sa surpopulation
©AFP

La marine italienne a transporté 600 migrants vers la ville de Porto Empedocle en Sicile en matinée, selon l'agence de presse Ansa. Un navire de la marine est ensuite revenu à Lampedusa pour à nouveau embarquer 600 personnes.

Cette évacuation est liée à la situation sanitaire et sécuritaire du camp. À la fin de la semaine dernière, plus de 1.800 migrants y étaient présents alors qu'il n'a été conçu que pour en accueillir 350, selon le bourgmestre de Lampedusa.

De nouvelles arrivées de migrants sont attendues sur la petite île italienne dans les prochains jours, ce qui a poussé les autorités à vider et nettoyer le camp aussi vite que possible.

Des images du camp publiées sur Facebook par le maire de Lampedusa, Giusi Nicolini, ont suscité l'indignation. On peut y avoir des personnes étendues sur de vieux matelas en mousse à l'extérieur ainsi que des poubelles débordant et des montagnes de déchets sur les sentiers. "Ces images pourraient provenir de Libye, mais non, il s'agit bien de l'Italie", a indiqué l'ex-bourgmestre de Lampedusa, Filippo Mannino. à Ansa.

Les autorités italiennes évacuent le camp de Lampedusa en raison de sa surpopulation
©AFP

"Parmi les migrants arrivés ces derniers jours à Lampedusa, nous avons vu de nombreux mineurs et beaucoup de femmes, tous des victimes potentielles de trafic" d'êtres humains, a écrit le responsable de la communication du bureau de coordination pour la Méditerranée de l'Organisation internationale pour les Migrations (OIM), Flavio Di Giacomo.

"Il est urgent de ne pas nous concentrer uniquement sur les chiffres, mais aussi sur la protection des droits des migrants, en transit et dans leur pays d'arrivée", a-t-il ajouté.

Plus de 30.000 personnes sont arrivées en Italie par bateau cette année en provenance d"Afrique du nord, selon le ministère italien de l'Intérieur.

Les autorités italiennes évacuent le camp de Lampedusa en raison de sa surpopulation
©AFP