France : l'Assemblée nationale rejette la motion de censure de gauche contre le gouvernement

L'Assemblée nationale a rejeté lundi la motion de censure de l'alliance de gauche Nupes contre le gouvernement, qui n'a été approuvée que par 146 députés.

S.G
France : l'Assemblée nationale rejette la motion de censure de gauche contre le gouvernement
©AFP

Les mélenchonistes assuraient qu'il s'agissait d'une "clarification", Élisabeth Borne dénonçait un "procès d'intention". Le rejet de motion de censure à l'encontre du gouvernement ne met sans doute pas fin au contentieux. Mais il permet de dessiner les contours des futurs équilibres politiques à l'Assemblée.

Le vote n'a recueilli que 146 voix, soit moins que les 151 sièges de la Nupes. De même, LR et FN ont refusé de soutenir la motion.

Dans la salle des Quatre-Colonnes, le numéro un du PS Olivier Faure se félicitait que cette séquence a servi à faire apparaître "la réalité" de cet hémicycle, structuré par une "majorité tacite" formée des macronistes et de LR, et menacé d'une "majorité d'opportunité" avec le RN.

"Chacun a pu se compter"
, a réagi le porte-parole du gouvernement Olivier Véran en minimisant les critiques sur l'absence d'une majorité de gouvernement. "Le congrès de la Nupes est terminé […] nous allons désormais pouvoir travailler."