Le ministre des Transports Grant Shapps se retire de la course à la succession de Johnson à la tête des Conservateurs

Le ministre britannique des Transports, Grant Shapps, est le premier candidat à renoncer à sa candidature à la succession de Boris Johnson en tant que chef du Parti conservateur et Premier ministre.

AFP
Le ministre des Transports Grant Shapps se retire de la course à la succession de Johnson à la tête des Conservateurs
©AFP

Il a annoncé mardi sur Twitter qu'il soutiendrait désormais l'ancien ministre des Finances Rishi Sunak. Selon M. Shapps, M. Sunak possède "la compétence et l'expérience" pour diriger le gouvernement britannique.

Le vice-premier ministre Dominic Raab soutient également l'ancien ministre des Finances. Au début de la campagne de M. Sunak, M. Raab a déclaré à propos de son collègue qu'il "a ce qu'il faut" pour diriger le pays dans une période économique difficile.

Rishi Sunak a été l'un des premiers candidats à entamer sa campagne électorale. Selon les médias britanniques, il a déjà le soutien d'un nombre suffisant de membres du parti au Parlement pour être autorisé à participer à la campagne électorale interne.

Parmi les neuf autres candidats qui se sont manifestés, on trouve Lizz Truss, ministre des Affaires étrangères, Sajid Javid, ancien ministre de la Santé, et Jeremy Hunt, ancien ministre de la Santé et des Affaires étrangères.

Les candidats ne seront autorisés à participer au premier tour de scrutin de mercredi que s'ils sont soutenus par au moins 20 députés mardi. Des tours de scrutin seront organisés parmi les députés jusqu'à ce que les deux candidats les plus plébiscités restent en lice. Lors de ce dernier tour, tous les membres du parti peuvent voter.

Le 5 septembre, le nom de successeur de Boris Johnson sera connu.