Succession de Boris Johnson: Rishi Sunak toujours en tête dans la course à Downing Street

L'ex-ministre britannique des Finances Rishi Sunak reste en tête mardi dans la course pour succéder à Boris Johnson à Downing Street, avec 118 voix à l'issue d'un nouveau vote des députés conservateurs qui voit la lutte pour la deuxième place se resserrer.

Succession de Boris Johnson: Rishi Sunak toujours en tête dans la course à Downing Street
©AFP

A l'issue d'un quatrième tour de vote, la secrétaire d'Etat au Commerce extérieur Penny Mordaunt reste en deuxième position avec 92 voix, suivie de près par la cheffe de la diplomatie Liz Truss (86 voix), selon les résultats annoncés par Graham Brady, responsable de l'organisation du scrutin.

L'ex-secrétaire d'Etat à l'Egalité Kemi Badenoch, représentant l'aile droite du parti, a quant à elle été éliminée après avoir recueilli 59 voix.

Ce scrutin interne au parti conservateur fait suite à l'annonce le 7 juillet de la démission du Premier ministre Boris Johnson, contraint de jeter l'éponge après une vague de départs au sein de son gouvernement déclenchée par une succession de scandales.

Un cinquième et dernier vote des députés conservateurs doit se tenir mercredi, pour choisir les deux finalistes que les 200.000 adhérents du parti devront ensuite départager lors d'un vote par correspondance. Le résultat doit être annoncé le 5 septembre.

la compétition s'annonce très ouverte et la partie semble loin d'être gagnée pour Rishi Sunak, qui semble être moins populaire auprès de la base du parti que des députés.

Selon un sondage YouGov publié mardi, et réalisé auprès de 725 membres du parti conservateur, l'ex-ministre des Finances serait largement battu en finale quelle que soit son adversaire (Liz Truss, Penny Mordaunt ou Kemi Badenoch).

Après deux débats où elle a été jugée floue et peu convaincante, Penny Mordaunt, propulsée grande favorite dans un sondage du même institut la semaine dernière, battrait Rishi Sunak mais perdrait en finale face à Liz Truss ou même Kemi Badenoch, selon cette étude réalisée et publiée avant l'élimination de cette dernière.