France: l'incendie dans les Monts d'Arrée en Bretagne ralentit sa progression

L'incendie qui a ravagé des centaines d'hectares de landes dans les Monts d'Arrée, en Bretagne, depuis lundi était toujours en cours mercredi matin mais sa progression ralentissait, a indiqué la préfecture du Finistère.

AFP

"À cette heure, la progression du feu se ralentit et la situation est en cours de maîtrise", indique-t-elle dans un communiqué faisant un point de situation à 08H00.

La surface brûlée était à cette heure de 1.725 hectares, contre 1.700 hectares la veille à 17h00.

Quelque 278 sapeurs-pompiers et 60 véhicules de lutte contre les incendies étaient présents sur place pour combattre les flammes, selon la préfecture. Plusieurs routes étaient toujours fermées à la circulation.

Au total, 500 personnes ont dû être évacuées à cause de l'incendie qui s'est déclenché sur la commune de Brasparts (Finistère), au cœur des Monts d'Arrée, dans un site naturel connu pour sa biodiversité.

La commune de Botmeur a notamment été évacuée par les autorités. Des centres d'hébergement ont été mis en place à Sizun et Landivisiau.

Avec la vague de chaleur qui frappe l'Europe de l'Ouest, de nombreux records de température ont été battus lundi en Bretagne. Plus de 40°C ont notamment été relevés dans le nord-Finistère, selon Météo France, mais la température est depuis retombée à des niveaux plus conformes à la normale.