Elisabeth Borne surprise en train d'utiliser sa cigarette électronique à l'Assemblée nationale: elle risque une amende

Mardi 19 juillet, la Première ministre française Elisabeth Borne a été surprise en train de vapoter dans l'hémicycle de l'Assemblée nationale. Une amende pourrait lui être infligée.

Elisabeth Borne surprise en train d'utiliser sa cigarette électronique à l'Assemblée nationale: elle risque une amende
©BELGA

Alors que le ministre français de la Justice Eric Dupond-Moretti prenait la parole ce mardi en matière de sécurité dans l'hémicycle de l'Assemblée nationale, la Première ministre a été surprise en arrière-plan en train de vapoter.

La scène se déroule à 20 secondes:

Pourtant, le code de la Santé publique interdit ce genre de pratique.

Selon l'article L3513-6, fumer ou vapoter une cigarette électronique est prohibé dans des lieux de travail clos et couverts à usage collectif.

Le quotidien Libération précise qu'Elisabeth Borne s'expose ainsi à une amende forfaitaire de 68€. Cette dernière est d'ailleurs coutumière du fait. Par le passé, la Première ministre avait déjà été prise la main dans le sac à plusieurs occasions.