À Paris, les magasins climatisés devront fermer leur porte d'entrée

Les magasins parisiens climatisés devront fermer leur porte d'entrée à partir de lundi, sous peine d'amende, afin de réduire la consommation d'énergie, selon un arrêté pris vendredi par la mairie de la capitale.

À Paris, les magasins climatisés devront fermer leur porte d'entrée
©PHOTONEWS

Cet arrêté, qui prévoit une contravention de 2e classe, d'un montant maximum de 150 euros, pour les établissements commerciaux ou de services qui laisseront leur porte ouverte lorsque la climatisation, ou le chauffage en hiver, est en fonctionnement.

L'arrêté met en avant comme motivation "les conséquences du réchauffement climatique à Paris et l'impérieuse nécessité de réduire, dans la période actuelle, la consommation énergétique".

"Il a été constaté que de nombreux commerces à Paris maintenaient en permanence leur porte d'entrée ouverte", relève la Ville de Paris dans son arrêté, qui ne concerne pas "les restaurants ou débits de boissons disposant d'une terrasse extérieure régulièrement autorisée".

Paris n'est pas la première ville à vouloir obliger les commerces climatisés à fermer leurs portes. Le 15 juillet, la mairie PS de Bourg-en-Bresse avait émis un arrêté du même type, présenté comme une première en France.

Le maire écologiste de Lyon, Grégory Doucet, l'a imité mercredi en signant un arrêté interdisant aux commerces climatisés de laisser leur porte ouverte en permanence, suivi par Besançon deux jours plus tard.