Incendies en Europe: le feu s'étend dans l'est de l'Allemagne et en Tchéquie, la lutte continue dans l'Hérault

Des feux de forêt attisés par un temps très sec ont gagné du terrain mardi dans l'est de l'Allemagne, dans les Lander de Brandebourg et de Saxe.

AFP
Incendies en Europe: le feu s'étend dans l'est de l'Allemagne et en Tchéquie, la lutte continue dans l'Hérault
©AP

De l'autre côté de la frontière avec la Tchéquie, des pompiers tentent aussi de contrôler un incendie de forêt. En France, l'incendie dans l'Hérault a fortement progressé le même jour, menant à l'évacuation préventive d'un village. Dans le Land allemand de Brandebourg, qui entoure Berlin, l'équivalent de près de 1.200 terrains de football étaient en proie aux flammes mardi, entre les villes de Leipzig et de Cottbus. 450 pompiers aidés par des hélicoptères de l'armée luttaient près du village de Rehfeld contre l'incendie de 850 hectares, poussé par des rafales de vent allant jusqu'à 60 km/h.

Certaines zones dans cette région ont encore dans leur sol des engins datant de la Seconde Guerre mondiale et qui pourraient exploser, ce qui rend la situation délicate. Les zones suspectes doivent donc être abordées depuis les airs.

"On a affaire à un feu de cimes. Les flammes se propagent de cime en cime, parmi les arbres, et trouvent du combustible comme des aiguilles", a expliqué à l'agence DPA un agent local de la protection contre les feux de forêts, Philipp Haase. Lundi, plusieurs villages avaient déjà été évacués. Pour le moment, il n'y a pas d'autres évacuations envisagées.

Un autre incendie inquiète en Saxe. Il se développait mardi dans une zone montagneuse peu accessible, le parc national de la Suisse saxonne, près de Dresde.

Durant le week-end, l'incendie a franchi la frontière avec la Tchéquie, où les responsables indiquent que plus de 400 pompiers sont à pied d'œuvre pour le freiner, mardi. Dans le village tchèque de Mezna, 8 bâtiments ont entièrement brulé. Une grande partie des habitants de Hrensko, une des portes d'entrée du parc national côté tchèque (le parc national de Suisse bohémienne), ont dû quitter leurs maisons mardi matin.

Selon divers médias, la fumée est perceptible jusque dans Prague, la capitale, à 100 kilomètres de là.

Le parc national attire habituellement les touristes, et abrite un arc rocheux unique, le Pravcická brána.

En France, "près de 500 sapeurs-pompiers" sont engagés dans l'Hérault. Les pompiers intervenaient depuis mardi en fin de matinée sur deux départs de feu, séparés de 1,5 km, qui se sont déclenchés sur les communes de Saint-Bauzille-de-la-Sylve, Gignac et Aumelas, dans une zone peu peuplée. Les deux feux se sont ensuite réunis, précise la préfecture. L'incendie, dans une zone de vignobles et de végétation méditerranéenne à une vingtaine de kilomètres de Montpellier, a parcouru 500 hectares et se dirigeait vers Aumelas, un village d'un peu plus de 500 habitants qui a été évacué préventivement. La mairie a demandé aux habitants de se rendre dans la salle polyvalente d'une localité voisine.

Le département de l'Hérault était mardi en risque incendie "élevé" à "très élevé" suivant les massifs.

En Grèce, des centaines de pompiers continuaient à lutter mardi, pour la sixième journée consécutive, pour tenter de sauver l'un des plus importants parcs nationaux du pays. Plus de 2.500 hectares de forêt de pins ont déjà été perdus depuis jeudi dans le parc national de Dadia, à environ 900 kilomètres au nord-est d'Athènes.