L’Europe s’efforce péniblement d’éviter un dérapage fatal dans le nord du Kosovo

Le Premier ministre Kurti rencontre à Bruxelles, ce jeudi, le président serbe Vucic.

Jean-Arnault Dérens
Le nord du Kosovo vit au gré des barricades érigées périodiquement pour une question de plaques d’immatriculation des véhicules conduits par les Serbes qui y résident.
Le nord du Kosovo vit au gré des barricades érigées périodiquement pour une question de plaques d’immatriculation des véhicules conduits par les Serbes qui y résident. ©AFP
Le nord du Kosovo est-il vraiment un baril de poudre sur le point d'exploser ? Mardi, le secrétaire général de l'Otan, Jens Stoltenberg, a assuré au président serbe Vucic que l'Alliance atlantique était "prête...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité