"Il est maintenant temps pour tous les conservateurs de la soutenir à 100%", réagit Boris Johnson après l'élection de Liz Truss

Liz Truss vient d'être élue à la tête du parti conservateur britannique et va ainsi succéder à Boris Johnson comme Première ministre.

AFP avec rédaction

Le parti conservateur britannique a donné le vainqueur de l'élection interne ce lundi, qui opposait Liz Truss, la ministre des Affaires étrangères, à Rishi Sunak, l'ancien ministre des Finances. Cette dernière l'a emporté avec 57 % des voix. Elle devient ainsi la nouvelle Première ministre du Royaume-Uni.

Dans la foulée, le Premier ministre britannique sortant Boris Johnson a appelé lundi le Parti conservateur à se rassembler "à 100%" derrière Liz Truss, qui hérite d'une majorité affaiblie par les scandales et divisée par la campagne.

"Il est maintenant temps pour tous les conservateurs de la soutenir à 100%", a tweeté le dirigeant, qui doit présenter mardi sa démission à Elizabeth II, félicitant celle qui va lui succéder et assurant: "Elle a le bon projet pour s'attaquer à la crise du coût de la vie, unir notre parti et poursuivre le grand travail d'unification et de nivellement de notre pays."

Dans le reste de l'Europe, le chancelier allemand a été le premier à réagir. Olaf Scholz a déclaré avoir hâte de travailler "en ces temps difficiles" avec Liz Truss, élue lundi par les conservateurs britanniques pour devenir Première ministre. "Le Royaume-Uni et l'Allemagne vont continuer à travailler étroitement ensemble, comme partenaires et comme amis", a ajouté le chancelier sur twitter.

Emmanuel Macron a assuré lundi que la France était "à disposition pour pouvoir travailler entre alliés et amis" avec la nouvelle Première ministre britannique Liz Truss. "Je dis: bienvenue à Liz Truss. Je lui exprime toutes les félicitations de la France et nous sommes à disposition pour pouvoir travailler entre alliés et amis", a déclaré le chef de l'Etat lors d'une conférence de presse.

La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen a déclaré lundi espérer "le respect intégral (des) accords" entre le Royaume-Uni et l'UE après l'élection de Liz Truss par les conservateurs britanniques pour devenir Première ministre. "L'UE et le Royaume-Uni sont des partenaires. Nous faisons face ensemble à de nombreux défis, du changement climatique à la guerre en Ukraine. J'espère une relation constructive dans le respect intégral de nos accords", a-t-elle écrit sur Twitter, alors que Mme Truss a menacé de passer outre l'accord post-Brexit signé par Londres avec Bruxelles sur l'Irlande du Nord.

Le président du Conseil européen, Charles Michel, a de son côté, félicité Liz Truss.

De son côté, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a dit espérer que la nouvelle Première ministre britannique aidera son pays à "contrecarrer les efforts destructeurs" de la Russie. "Je crois qu'ensemble, nous serons en mesure de faire beaucoup plus pour protéger nos peuples et contrecarrer tous les efforts destructeurs de la Russie", a-t-il déclaré lors de son discours vidéo du soir, diffusé sur les réseaux sociaux.